L’énergie sexuelle : le NOFAP

Les grandes spiritualités ont toutes eu la conception d’une sorte de force vitale dont on pourrait se remplir.

Il y a le Chi chez les taoistes, le Prana chez les hindous, et même le Vril dans l’occultisme nazi.

Ce qui différencie le monde inerte du monde vivant serait cette force reproductrice que l’on pourrait cultiver par la « transmutation sexuelle » (cf le livre « Think and grow rich de Napoleon Hill), ou des méthodes comme la méthode Karezza en couple, ou la séparation de l’orgasme et l’éjaculation pour devenir multi orgasmique sans perdre sa « Vril ». 


Une anecdote intéressante est que les shamans pratiquent souvent la rétention séminale pour démultiplier la puissance de leur transe. Il en était probablement de même à la préhistoire. 


L’énergie sexuelle était également considérée dans les traditions de magie, avec par exemple Aleister Crowley qui développa la sex magick. 


Le NoFap, c’est donc vraiment pas nouveau. Regarde ma vidéo là-dessus, je t’explique tout :

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s